Quand je commence un livre sur un coup de tête, juste parce que le titre me semble prometteur, je ne sais jamais si je vais apprécier ou complètement détester. En cette période ou les nouvelles ne sont pas les meilleures, Tes mots sur mes lèvres me fait figure de thérapie et aussi d'immense bassin à émotions. Une petite pépite qu'il vous faut absolument lire.

D'abord l'auteure, il s'agit de Katja Millay, habitant en Floride, et dont The Sea od Tranquility est le premier et très réussi roman. Croyez moi, si de prime abord les 500 et quelques pages peuvent sembler faire peur, on s'y plonge très vite.

tes-mots-sur-mes-levres-338360-250-400

Nastya est une nouvelle élève dans un lycée de Floride. Si la nouveauté n'est jamais facile, elle l'est encore moins pour Nastya depuis qu'on lui a volé sa vie et ses rêves. Plus que tout, cela fait plus de 400 jours que Nastya ne parle plus. Dans ce lycée, Nastya va rencontrer Josh. Josh n'est pas le plus sociable du lycée, la vie ne l'a pas gâté, et entre lui et Nastya va débuter une histoire, entre amour et amitié, entre haine et rédemption...

Impossible de vous faire un résumé plus détaillé sans vous donner tous les tenants et les aboutissants de l'histoire. Pour ceux qui me connaissent, ils sauront sûrement pourquoi j'ai été aussi touchée par cette histoire.

Tes mots sur mes lèvres est plus qu'une simple histoire d'amour ou tout le monde est heureux et dans lequel la seule préoccupation des héros est de se trouver à se mettre la tenue chic du lendemain. Loin des adolescents à la Dawson aussi, ce ne sont pas des lycéens étudiant et décortiquant leur vie à la Freud.

Nos deux héros principaux Nastya et Josh, on chacun eu leur lot de misères et on plonge dans leur existence sans fard, fausse pudeur ou a priori. On les découvre tels qu'ils sont, mais les sentiments sont très profonds, tellement qu'ils nous prennent aux tripes et qu'on ne peut que suivre leur histoire de loin, mais pas sans s'empêcher d'être bouleversé. Chaque personnage ne s'enferme pas dans une caricature et ils sont tous très bien travaillé, ce qui nous change des personnages secondaires se contentant de faire tableau. Je me sens particulièrement plus proche de Josh, quand on connaît son histoire on ne peut que l'aimer et quitter ces personnages plein de vie et de réalisme est très difficile car on est devenu accro.

Pour un premier roman, l'auteure manie aussi bien les sujets difficiles (impossible à vous dévoiler ici) comme le rapport à la religion, le rapport aux autres mais surtout à la vision que les autres ont de nous. Le style d'écriture est fluide et tout est en finesse et en retenue, aussi bien les sentiments que les dialogues.

Il n'est pas possible de décrire toute la charge émotionnelle du livre sans l'avoir lu, juste par un simple article. Il s'agit vraiment d'une lecture que je vous conseille ardemment, vous ne pourrez plus le lâcher avant la fin. Un véritable coup de coeur pour ma part!