Le premier film était sorti en 2007. Si le film n'était pas un ponte du cinéma, il n'était pas non plus une bouse sans aucun intérêt. Le personnage, et le film d'ailleurs, est basé sur un comic, lié encore une fois à Stan Lee (mais vous ne risquez pas encore de voir Nicolas Cage dans les Avengers!) Heureusement...

Ghost_Rider_2_l_esprit_de_vengeance_custom__BLU_RAY_-22035601062012

Le résumé : Johnny Blaze est toujours le Ghost Rider, grand gars dans ses habits de cuir moulant, façon un peu sale. Mais  8 ans après les évènements de la fin du premier opus, il se cache car sa part sombre et celle du Rider deviennent de plus en plus présentes. Il se fait tout petit, en essayant d'empécher le rider de sortir et se cache en Roumanie. Il est dérangé dans sa solitude par Moreau, un prêtre noir aux yeux bizarres et aux manières encore plus étranges, qui vient lui demander son aide pour sauver un jeune garçon Danny, qui est poursuivit par le diable. Après des démêlés qui le laissent à l'hopital, Blaze apprend de la mère du garçon que Danny est en fait le fils du diable, qui souhaite l'utiliser pour se réincarner à l'intérieur de son corps. Johnny doit donc retrouver Danny avant le diable pour éviter une fin du monde certaine, tout en en apprenant plus sur sa malédiction...

Ghost-Rider-2-Photo-V-Max

Mon avis : Si je devais le noter, je ne mettrais pas plus de 4/10. L'ensemble n'est pas moche mais bien trop léger. On reste très étrangement sur notre faim une fois le générique de fin arrivé. Les 10 dernières minutes, tout s'enchaine trop rapidement et se termine en queue de poisson comme on dit! Il se dégage la nette impression que l'histoire a été bâclée, que les scénaristes ont voulu partir dans tous les sens sans savoir vraiment où ils allaient ni comment ils allaient terminer tous les fils directeurs.

image-ghost-rider-2

Les personnages ne sont pas très bien écrits et les dialogues de Nicolas Cage atteignent la nullité la plus profonde dans les 80 % du temps.

Les images sont classiques, sans prétention mais pas de quoi nous émouvoir! Au passage, il aurait peut être fallu investir l'argent de la 3D ailleurs car dans le genre "ça ne set à rien" on y est!

Le rider, venons y.... Bon sur les grosses 90 min du film (assez court soit dit en passant....) on ne le voit qu'une vingtaine de minutes! Le titre non plus ne veut rien dire : vengeance de quoi? Moi je ne l'ai pas vu!!! Et le rider me fait plus rire que frissonner. Dommage....

Ghost-Rider-Spirit-of-Vengeance-Movie-Picture-01

Les effets graphiques sont du plus bas effet!! C'est quoi ces images blafardes avec le rider ou cette impression noir et blanc avec le purulent? Dans Sin City ça passe, mais la non.

Enfin, le rythme est lent et cassant, alternant action et bavasseries sans intérêt. 

Avec le twist final, j'espère vraiment qu'on aura pas le droit à un angel rider digne des reboot insipides et inutiles que l'on nous sert ces derniers temps!