La saga Harry Potter est mondialement connue... Il n'empêche que dans mon cas j'ai longtemps refuser de les lire ou de les regarder pour ne pas faire comme tout le monde!

Cependant, à l'heure ou je commence quand même à vieillir (avec un enfant ça se voit encore plus) et à une époque à laquelle la Pottermania s'est estompée et calmée, j'ai décidé de m'y mettre, enfin, à l'occasion de la diffusion du premier film sur TF1.... Après pourquoi ne pas lire les bouquins, mois qui aime lire c'est parfait! J'ai vu le film avant d'entamer le bouquin donc je n'avais pas d'à priori.

J'essayerais donc dans cet article de faire un article objectif sur le tome 1, tout en faisant la comparaison avec le film.

 

001023554

 

Harry_Potter_a_l_ecole_des_sorciers_v3-20333418072007

Le résumé : Harry Potter a vu ses parents mourrir alors qu'il avait à peine un an... 10 ans plus tard nous le retrouvons chez son oncle et sa tante, les Dursley, qui ont un enfant, Dudley. Ce dernier, gros et grand, martyrise Harry, petit garçon frêle, mal nourri qui ne se distingue que par une cicatrice en forme d'éclair sur le front. Harry vit dans un placard sous l'escalier, qui rassemble tout son mince univers.
A l'âge de ses 11 ans, il commence à recevoir des lettres que son oncle rejette à chaque fois et va même jusqu'à emmener Harry et sa famille loin de leur maison mais arrive Rubeus Hagrid qui vient l'emmener à Poudlard. Hagrid lui apprend que ses parents sont en fait des sorciers qui ont été tué par Lord Voldemeort, un puissant sorcier noir. Seul Harry lui a survécut, ce qui en fait un héros chez les sorciers. Après avoir fait ses achats et rencontré Ron Weasley dans le train express, Harry entre donc dans l'école de Poudlard. Il est désigné par le choixpeau pour entrer dans la maison Gryffondor, une des quatre maisons de l'école.
Il fait la connaissance du directeur de Poudlard : Albus Dumbledore, devient ami avec Ron et Hermione Granger. Il se fait également un ennemi : Drago Malefoy de la maison Serpentard mais aussi le professeur Rogue.
Des évènements étranges se produisent dans l'école tandis qu'Harry commence sa première année et intègre l'équide de Quidditch, sport préféré des sorciers. Harry se lie d'amitié avec Hagrid qui tente d'élever un dragon et découvre que l'école a en son sein la pierre philosophale, protégée par un cerbère... Menant l'enquête, les trois amis découvrent qu'un professeur, Quirell, au service de Voldemort, tente de voler la pierre pour pouvoir reprendre corps. Harry arrive à détruire Quirell mais est sauvé de Voldemort par Dumbledore. 
Ainsi se termine la première année de Harry, qui retourne après chez les Dursley...

 

18810587_w434_h_q80     harry-Potter-à-lécole-des-sorciers

Mon avis : Ce qui m'a surprise au premier abord c'est que le livre est assez court finalement : 240 pages. J. K. Rowling prend son temps pour introduire l'histoire d'Harry avec un chapitre complet consacré à son arrivée bébé chez les Dursley. L'intrigue principale, à savoir l'égnime sur la pierre philosophale, est réduite à son minimum et va même peut être trop vite si l'on considère quand même que c'est la première aventure de Harry. Cette première enquête est simplifiée à l'extrême, beaucoup plus que ce que l'on peut trouver à partir du second tome... 

L'histoire de la vie éternelle est à mon goût trop basique et surtout trop revue. Après l'auteur a bien su mener son sujet qui n'est finalement que secondaire dans ce tome. 

 

harry-potter-a-l-ecole-des-sorciers-2001-59-g     po4_w434_h_q80

Quand on avance dans le livre, on se familiarise avec le décor que l'on va retrouver dans les 6 tomes suivant mais aussi avec les termes et les personnages. Rowling a créé tout un vocabulaire en lien avec la sorcellerie, totalement inédit qu'il faut intégrer pour véritablement entrer dans l'univers. Allez comprendre les règles du Quidditch si vous ne faites pas attention aux deux pages d'explication...

 

harry-potter-a-l-ecole-d-ii01-g     harry-potter-a-l-ecole-d-ii17-g

Il y a donc un côté adulte et mature mais aussi un côté très enfantin dans les réactions des personnages. La majorité sont en fait des jeunes gamins de 11 ans commencant leur première année à Poudlard. Ces personnages sont attachants, en particulier Ron qui représente l'humour tandis qu'Hermione représente la fille et le travail.

C'est dans ce tome que se forme le trio amical, dans la même maison mais avec des caractères totalement différents. On en apprend assez peu sur les professeurs, ce qui nous laisse dans l'attente du second tome.

Quand on y regarde de plus prêt, de nombreux indices sont distillés dans le livre sans en dévoiler trop aux lecteurs sur les suites de l'intrigue.
Voldemort est LE méchant dès le début, même s'il apparait franchement diminué à la fin de l'intrigue. Cependant on en sait assez peu sur lui.

C'est donc ici plus une introduction à l'univers Harry Potter qu'une intrigue à part entière.

 

17995      test-blu-ray-harry-potter-a-l-ecole-des-sorciers-8

Comparaison au film : Le film dure plus de deux heures. Dans la grande majorité, l'intrigue est très bien respectée. J'ai beaucoup aimé le fait que des parties de dialogue complètes soient reprises dans le film. Il y a quand même des défauts, peut être mineurs mais ennuyeux. Par exemple, Harry est beaucoup plus représenté comme un héros que comme un garçon qui finalement souhaite être normal. La scène du troll par exemple est significative.

Les acteurs manquent aussi d'expérience pour les plus jeunes, et ça a tendance à se voir, ce qui est dommageable à l'ambiance qui tombe parfois dans l'enfantin. Il faut cependant apporter une mention spéciale à Alan Rickman qui joue le professeur Rogue avec beaucoup de profondeur et de mystère. Il joue parfaitement l'amtipathie... 

Le film se veut familial et axé sur l'introduction de l'univers tout en y ajoutant plus d'action que dans le livre. Certains personnages sont beaucoup moins développés, comme Ginny ce qui est dommage.