18 septembre 2014

Un corps mis à nu par Daniel Pennac : Journal d'un corps, 2012

"Le temps file à une vitesse", "il me faudrait des journées de 48h", "ralentissons les aiguilles de l'horloge"...bref, on a toujours l'impression que le temps n'est pas constant, qu'il peut filer comme s'égréner bien trop lentement. Et ce qui nous permet de constater que le temps passe, c'est l'évolution de notre corps. Du moins, c'est ainsi que l'aborde Daniel Pennac dans Journal d'un corps, paru en 2012.   Monsieur Pennac est un auteur facétieux. Que ce soit dans ses romans, ses essais ou son autobiographie, il aime manier... [Lire la suite]
Posté par clio86 à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 septembre 2014

Maya van Wagenen, Populaire, 2014

Je dis toujours à mes élèves c'est que "l'important, ce n'est pas de lire de grands classiques, mais de lire, tout simplement". Je ne leur dis pas ça pour leur faire plaisir...mais parce que je fais la même chose ^^. Cet été a d'ailleurs été propice à diverses lectures qui sont toutes très différentes. Et une de ces lectures est l'autobiographie de Maya van Wagenen, Populaire.   Tout est parti d'un article lu dans un magazine féminin. Ce dernier relatait le parcours de cet jeune ado de quinze ans qui est passée de la paria... [Lire la suite]
Posté par clio86 à 20:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 août 2014

Tes mots sur mes lèvres (The Sea of Tranquility) - Katja Millay

Quand je commence un livre sur un coup de tête, juste parce que le titre me semble prometteur, je ne sais jamais si je vais apprécier ou complètement détester. En cette période ou les nouvelles ne sont pas les meilleures, Tes mots sur mes lèvres me fait figure de thérapie et aussi d'immense bassin à émotions. Une petite pépite qu'il vous faut absolument lire. D'abord l'auteure, il s'agit de Katja Millay, habitant en Floride, et dont The Sea od Tranquility est le premier et très réussi roman. Croyez moi, si de prime abord les 500 et... [Lire la suite]
22 août 2014

Dieu me deteste, Hollis Seamon, 2014

Il y a des dizaines de raisons possibles de choisir un ouvrage dans une librairie. Pour celui-là, c'est l'objet livre et son titre orange vif qui m'a attiré. Cette couverture en carton recyclé sur laquelle est notée en diagonale "Dieu me déteste" m'a littéralement "tapé dans l'oeil". Ce roman d'Hollis Seamon est paru en mars 2014 en France dans l'édition La belle colère. Le problème est que lorsque j'ai lu la 4è de couverture, une hésitation m'a pris. En effet, connaissant mon "potentiel larmichette", acheter un livre sur la mort... [Lire la suite]
13 août 2014

Les cavaliers de l'Apocalypse - Famine - Larissa Ione

Deuxième tome des Cavaliers de l'Apocalypse, celui-ci aborde le personnage de Famine, Troisième des cavaliers de l'Apocalypse.  Contrairement aux autres tomes, il s'agit d'une femme, Limos, dont l'histoire est un peu plus particulière que celle de ses frères.  Le livre reprend environ un mois après la fin du premier tome. On retrouve tous les personnages du précédent opus, mais centré sur Limos, la soeur qui pourrait être Famine si son sceau venait à se briser.  Pestilence sème toujours la destruction à travers la... [Lire la suite]
Posté par t_c22 à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 août 2014

Une bonne épouse indienne, Anne Chérian, 2011

Et voilà, retour d'Ecosse. Même si cette région fera l'objet de futurs articles, chaque voyage est l'occasion d'une lecture particulière. Il y a cinq ans, c'était Simone de Beauvoir. Cette année, c'est le roman d'Anne Chérian, Une bonne épouse indienne. Et ce qui est bien dans ces lectures de vacances, c'est que je débats toujours du roman avec Mein Sohn, mon meilleur ami. Donc cet article défend autant mon point de vue que le sien. Anne Cherian est née en Inde et a étudié aux universités de Bombay, de Bangalore et, finalement, de... [Lire la suite]
Posté par clio86 à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 juillet 2014

Les cavaliers de l'Apocalypse - Guerre - Larissa Ione

Ca faisait longtemps, aujourd'hui un article bit-lit que j'ai hésité à vous faire. En effet il est des lectures qui ne plaisent pas à tous. Et les goûts et les couleurs de chacun, ça ne se discute pas. Mais intriguée par ce titre à la base, j'ai eu envie de vous le faire partager, puisque après tout ce n'est pas si mauvais. Mais avant de parler du livre, de l'histoire, évoquons un peu la couverture. Bragelonne a fait ici très fort en lançant un livre à la couverture qui donne envie : dorures, personnages principaux représentés avec... [Lire la suite]
20 juillet 2014

Sue Townsend, La femme qui décida de passer une année au lit, 2012

Sue Townsend dans ma bibliothèque, c'est un peu comme la tante excentrique de votre famille qui peut vous sortir une histoire hyper trash tout en sirotant sa tasse de thé avec son petit doigt en l'air. Quand j'ouvre un de ses romans, je sais qu'à un moment ou à un autre ça va partir en cacahuète et que je vais donc exploser de rire en me disant "Mais comment a-t-elle pu imaginer un truc pareil"?! Mais qu'en est-il de son dernier roman, La femme qui décida de passer une année au lit, sorti en 2012? Eva est mariée à Brian depuis 25... [Lire la suite]
Posté par clio86 à 15:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juillet 2014

Gilles legardinier, Et soudain tout change: l'art d'être un caméléon

Les années lycée, c'est à la fois super lointain et hyper proche en même temps. La semaine dernière, résultats du bac et ma super cousine passait son bac L. Ca y est, elle est bachelière et part bientôt pour ses études supérieures. Et là, comme un vieux machin (on a dix ans d'écart), je me suis rappelée ma propre année de terminale. Et de là, j'ai choisi dans ma pile de lecture le dernier roman de Gilles Legardinier, Et soudain tout change. Je vous préviens d'avance: avec cet auteur, je ne suis aucunement objective ^^. Camille est... [Lire la suite]
10 mai 2014

Douglas Kennedy, Cet instant-là...à la découverte de Berlin dans les années 80

Si je vous ai déjà parlé des livres que l'on choisit par coup de coeur, il y a aussi les livres ou les auteurs qu'on évite ou qui ne nous plaisent pas au premier abord. Et le pire, c'est qu'il n'y a pas forcément de raison. Pour ma part, c'était le cas avec Douglas Kennedy. Je ne peux même pas vous dire pourquoi; est-ce parce que le nom ne me plaisait, que j'avais lu une 4è de couverture qui m'avait moins inspiré...mystère. Mais, il y a eu ma super collègue prêteuse de livres qui a trouvé mon point sensible: Berlin. Et m'a prêté un... [Lire la suite]