Me voila repartie dans des lectures en tout genre, après une petite semaine de pause. La faute en est au film Divergente que je me suis décidée à voir et que j'ai apprécié. Ceux qui me connaissent savent que je ne peux pas passer à côté d'un bouquin sympa.

Chicago, dans un monde post apocalyptique, a été transformé comme lieu de refuge pour survivre. Afin de faire fonctionner la société, celle-ci est divisée en cinq factions. Le but est de créer une société organisée afin de conserver la paix. Chaque faction doit cultiver une vertu. A 16 ans, chaque adolescent choisi quelle faction il va intégrer (celle dont il est issu ou une autre), et ce de façon définitive. Ils passent juste avant des tests afin de savoir quel faction leur correspond le mieux. Mais pour Béatrice, issu des Altruistes, le test n'est pas probant : elle est une Divergente.

Elle va devoir alors faire un choix, qui va lui apporter l'amitié, le chaos mais aussi l'amour.

couv-divergent

 

Autant tout avouer : c'est pour moi un sans faute. La seule chose qui m'a un peu embêté c'est d'avoir une unique narration. Jamais on ne connaît le point de vue de Quatre. Et si ça m'a parfois gênée dans ce tome-ci, dans le suivant c'est pire.

Veronica Roth a su nous donner ici une histoire pleine de vigueur, et de sentiments. Quand généralement dystopie est synonyme de survie, d'action et de réflexion, la c'est bien plus que ça. 

Sans être trop complexe, la société dans laquelle vivent Tris et les autres recèlent de nombreux mystères auxquels nous n'obtenons pas de réponses mais qui montre qu'elle reste bien imparfaite.

Les personnages m'ont vraiment plu. Même le plus détestable comme Peter ou Eric sont fouillés et ont une vrai personnalité, un vrai caractère. Ca reste assez subjectif étant donné que le point de vue est uniquement celui de Tris mais ils semblent réels quand même.

Je pense qu'ici l'intérêt principal n'est pas l'action mais plutôt le caractère des personnes, la recherche de soi à travers les peurs notamment. Les émotions sont aussi beaucoup présentes : on peut passer du rire aux larmes en quelques pages, ce qui fait qu'on ne s'ennuit pas et qu'on a énormément de mal à lâcher le livre. Heureusement que j'ai enchaîné de suite avec le tome eux parce que j'aurais vite été à cran....