Je continue dans la phase dystopies en tout genre avec Hunger Games 3 : La révolte (partie 1). Autant vous prévenir de suite, je ne suis pas plus emballée qu'avant par cette dystopie... Sans compter que je passe de l'une à l'autre donc j'ai mes préférences et je préfère Le Labyrinthe et Divergente qui sont pour moi moins politiques et télé réalité!

arton27400

 

Katniss a été sauvée et amenée dans le District 13. Sa rébellion a fait écho dans tout Panem et des poches d'insurgés voient le jour. Mais le président Snow n'hésite pas à réprimer lourdement ces révoltes. Au district 13, Katniss rencontre la présidente Coin qui lui propose d'être le symbole de la révolte et d'incarner le geai moqueur afin d'unifier tous les districts de Panem dans une véritable guerre contre le Capitole.

Grâce au soutien de sa soeur et de sa mère, qui ont échappées à la destruction du district 12, Katniss accepte sous réserve que tous les anciens gagnants des Hunger Games soient graciés et que l'on récupère Peeta qui reste prisonnier, sous l'emprise du Capitole et du président Snow.

hunger-games-3-la-revolte-partie-1-photo-5417fc543dad0

 

Comme je le disais en tout début d'article, je n'accroche pas à la saga Hunger Games. Le premier opus m'avait moyennement apprécié, le second aussi mais ce troisième épisode est long, très long. Voici l'inutilité de diviser un dernier tome en 2 films, si ce n'est pour se faire plus d'argent... Ça avait été la même chose avec Twilight Breaking Dawn.

On a une héroine qui passe les deux heures du film à faire de la figuration, peu convaincue de son rôle, voir même de ce qu'elle fait dans ce film. Pourtant j'apprécie beaucoup l'actrice qui a énormément de potentiel. La dynamique des jeux est complètement supprimée et un président officiel bien fatiguée et absent.

Trop de politique tue la politique. Katniss est juste ici une marionnette entre les mains de présidents qui ont soif de pouvoir, sans réel soucis de ce que souhaite vraiment la population.

Certaines scènes sont plutôt sympathiques, mais beaucoup sont en trop, et la fluidité du film s'en ressent. Les acteurs secondaires sont pâlichons, et bien mal exploités.

On peut espérer que le dernier opus sera un peu plus intéressant, avec à nouveau une Katniss énergique et une réalisation moins hachée.