Et voila, le marathon The Walking Dead se termine, j'en enchaîne un autre avec Salem saison 2. Cette dernière saison (avant la diffusion de la saison 6 dès octobre prochain, on sera au rendez vous!) est pour moi tout le synonyme d'une excellente saison de série TV. Les personnages deviennent de plus en plus badass, à l'image d'une saison qui vire dans le sombre, et le glauque... mais qu'est ce qu'on aime ça!

The-walking-dead

Le premier épisode reprend directement avec le Terminus dont nous avions eu un petit aperçu en fin de saison 4. Rick, Daryl et les autres (hormis Carol et Tyreese) sont prisonniers et vont être exécutés. Mais Carol s'en aperçoit et leur vient en aide en faisant diversion, créant ainsi une brèche dans le Terminus, par laquelle les zombies peuvent s'infiltrer facilement et en grand nombre.

Après avoir réussit la fuite, le groupe de Rick repart sur les routes. Ils arrivent jusqu'à une église où habite le père Gabriel. Les retrouvailles sont de courte durée puisque Daryl et Carol prennent en chasse une voiture comme celle qui a capturée Beth (lors de la saison 4). Abraham, Rosita, Tara, Maggie et Glenn partent emmener Eugène à Washington. Tandis que Rick décide de sauver Beth et Carol prisonnières à Atlanta.

La suite de ces aventures et leur fin, les ramène sur la route, jusqu'à la mystérieuse Alexandria, ville fortifiée où va se réfugier le groupe...

The-Walking-Dead-Saison-5-PIC02 

Je sais que mon résumé est assez succinct voir même mystérieux mais le but est de ne pas trop spoilier ceux qui n'ont pas vu cette saison (mais qu'est ce que vous foutez sérieux....!!). On peut dire que ça commence fort et les thèmes abordés sont de plus en plus glauques : le cannibalisme. Ouais mais en même temps entre crever de faim et bouffer les cadavres (cuits à point bien sur!)... Nan je plaisante. Le terme n'est pas explicite mais on comprend très bien. Premier problème donc : garder malgré tout son humanité. Et cela va être récurrent toute cette saison, avec son gros lot de pertes, de savoir qui peut rester humain, et faire preuve de compassion. Garder une certaine humanité s'avère dur et passe par le chagrin dut aux pertes.

De ce côté, on est pas épargné non plus. Pas moins de quatre acteurs principaux/récurrents nous quittent cette saison. Si certaines morts sont rapides, celle de l'épisode 9 par exemple fait tout l'épisode et rend hommage à un pilier du groupe.

The-Walking-Dead-Saison-5-PIC07

Si certaines personnalités s'affirment, d'autres perdent pied, parfois complètement, ne pouvant faire leur deuil.

Le tout est retranscrit dans une ambiance glauque et sombre, avec une bande son traumatisante, qui choque. Les intrigues multiples et les changements de temps impulsent cette nervosité qui bat son plein durant toute la saison. C'est tellement nerveux qu'on ne s'ennuit quasiment pas. Juste quelques minutes lors de l'avant dernier épisode, et encore c'est plutôt pour la forme... Cette saison nous montre finalement que l'ennemi de l'homme le plus dangereux ce ne sont pas les rôdeurs mais les vivants! Et c'est la que les modes de pensée sur la façon de survivre dans ce monde hostile, laissant présager une saison 6 encore meilleure, si elle continue sur cette lancée...