Suite au premier tome Paradise, voici le second tome : Retour à Paradise. Comme d'habitude les titres français sont n'importe quoi, enfin il ne faut plus espérer quelque chose de ce côté la...

Dans cette suite, qui se passe huit mois plus tard, Maggie qui vit toujours à Paradise a décidé de suivre un programme pour jeune ayant eu des problèmes d'accident de voiture. De son côté, Caleb qui a survécut à Chicago est de nouveau confronté à la justice. S'il ne veut pas repartir en prison, il doit suivre le programme RESTART. Les deux se retrouvent donc dans un même programme où ils doivent affronter leurs peurs, leurs secrets et leurs mensonges....

51LmYT0KmBL

 

Voici une suite qui n'est pas du tout à la hauteur du précédent tome. Soyons clair : c'est long, on continue à s'apitoyer sur son sort et la fin est bâclée.

Détaillons un peu ! Le début commence très très vite et on entre dans "l'action". Très bien. Les personnages secondaire sont bien installés mais finalement très peu détaillés dans leurs caractères. On apprend leurs histoires respectives, ce qui permet à notre héroïne Maggie de relativiser sur son accident. Mais pour ce qui est de Caleb, on a un personnage masculin toujours aussi obtus qui se complet dans son malheur et dans son secret, qui le hante de plus en plus. 

A l'inverse, leurs personnalités sont encore plus fouillées, avec des côtés bien sympathiques. J'avoue que j'aurais aimé avoir plus de détails sur les autres comme Lenny.

La fin est rapidement éjectée avec des histoires dont on ne connaît pas la fin et une conclusion trop rapide, incohérente et invraisemblable.

Néanmoins l'écriture reste fluide et facile à suivre, Simone Elkeles a une plume singulière qui sait décrire les sentiments avec parfois de la retenue mais tout en justesse.