C'est avec réticence que je vous présente ici la saison 10 de Supernatural. Je pense qu'inconsciemment cet article va être assez cours, surtout pour une saison complète. Mais il faut bien dire que le temps passant, la série a été en se dégradant tout le long de la saison ; raison aussi pour laquelle je ne ferais pas dans le classique....

supernatural-saison-10-600x300

Pour bien comprendre l'inintérêt de la saison 10, il faut revenir un peu sur la saison 9. Obligé de battre les chevaliers de l'enfer, et surtout Abbadon, Dean avait du prendre sur lui la marque de Caïn, avec les inconvénients que cela entraînait. Il s'était finalement fait tué par Métatron, la marque prenant alors possession de lui en le transformant en démon sous les yeux de Crowley, et dans l'ignorance de Sam.

Voila donc où nous amenait le début de la saison 10, quelques semaines après, avec Sam recherchant Dean et Castiel cherchant une quelconque vague rédemption. Crowley quand à lui servait de chaperon à un Dean devenu quelque peu incontrôlable...

Et la tout est parti en vrille...

spn

Honnêtement, jusque la la saison 6 avait pour moi été la pire. Il faut bien avouer que celle-ci bat tous les records. Inutile de la revoir, elle n'apporte strictement rien à la série et, pire, la fait tomber dans ses pires travers...

Alors j'irais plutôt pèle mêle dans mon bilan. D'abord Sam! Comment peut on faire d'un des deux frères Winchester un fantôme de lui et aussi absent. Si au début de la saison Sam à un rôle quasi secondaire, il revient plus en avant dans la suite mais uniquement en tant que faire valoir et moralisateur pour Dean. Kezaco? Mais c'est du vu et du revu. Les scénaristes s'enfoncent dans des dialogues répétitifs et éculés qui n'apportent strictement aucun intérêt à l'histoire. Et du moment ou Sam s'obstine à vouloir sauver Dean, contre le grès de celui-ci, ça apporte une totale contradiction par rapport à ce qu'il disait dans la saison 9... Ce qui l'amène à refaire les mêmes erreurs qu'avant et donc à refaire les mêmes choses que dans les saisons précédentes : sauver l'autre en faisant fi des conséquences.

Ce qui m'amène au problème suivant : la relation Sam - Dean s'avère des plus toxique et malsain. Quel besoin de construire une relation fraternelle basée sur la capacité à détruire le monde, ou du moins le mettre en danger, afin de sauver l'autre. On perd ici la notion de ce qui est bien, de ce qui est mal et on s'éloigne de ce qui faisait l'intérêt des 6 premières saisons. Il faut quand même se rendre compte que tous nos personnages secondaires, et même la Mort, finissent par y passer parce que les frères n'ont plus le sens des choses. Cela va t-il s'arranger lors de la saison 11? J'en doute fortement...

Supernatural-Soul-Survivor-saison-10

Troisième point : les standalones. Ils se sont clairement multipliés cette saison -ci et la marque de Cain, éculée, qui devait être le fil rouge de la saison, est quasi absente des épisodes. On nous en distille quelques bribes d'information ça et la mais c'est tout. Alors on en profite pour revoir certains de nos personnages préférés mais ça n'apporte quasi rien à la série. Enfin, il reste quelques bons épisodes et on a parfois plaisir à revoir des méchants fantômes mais ça ne comble pas le grand vide de cette saison.

Enfin, mon dernier point vraiment très négatif : Crowley et Castiel. Comment est-il possible de déglinguer autant deux personnages qui ont été si imposant? Castiel se fait démonter la tête à chaque bagarre. Son intrigue secondaire avec Métatron est inutile au possible et comble de vide des épisodes de façon maladroite. Seule l'intrigue avec la fille de son vaisseaux s'est avérée captivante.
Et le petit Crowley, il est devenu le toutou de Dean... puis celui de Rowena. Mais my god, pourquoi dit il amen aux frères qui finalement ne le considèrent même pas. Piètre roi que celui des enfers, et Mark Sheppard à eu fort à faire avec un rôle aussi peu consistant....

Une saison 10, peut être de trop donc qui ne laisse rien présager de bon pour la suite. Du ni fait, ni à faire, et quelque chose qu'on oubliera vite en allant regarder avec enthousiasme une bonne vieille saison 4 ou 5...