Voici un roman qui est plutôt sympa à lire même si dans l'ensemble, mon avis reste mitigé : Respire de K. A. Tucker. Comme toute bonne lecture qui se respecte, je l'ai découverte par hasard en fouinant sur le site Booknode.

Keacey Cleary a perdu ses parents, son petit ami et sa meilleur amie dans un accident de voiture  il y a quatre ans. Avec sa jeune soeur, Livie, elles sont recueillies par leur oncle et tante, au Michigan. Mais l'oncle s'introduit une nuit dans la chambre de Livie. Pour Keacey, c'est le déclencheur. Elle rassemble ses économie et avec sa soeur, elles partent refaire leur vie en Floride. Keacey y a trouvé sur internet un appartement à louer.

Essayant de se séparer du passé de drogue et d'alcool ainsi que de dépression dans lequel elle a plongé après le drame, Keacey doit vite faire face à un nouveau voisin, Trent, qui l'effraye et la fascine à la fois. Malheureusement, Keacey va vite découvrir que Trent n'est pas celui qu'il semble être et les secrets enfouis pourraient bien les détruire tous les deux.

100945381_o

 

Il faut bien avouer que j'ai été interpellé par la couverture du livre. S'agissait-il d'un nouveau Cinquante Nuance de Grey? En fait pas du tout, c'est beaucoup plus psychologique et largement moins "sexe". En fait on comprend le choix judicieux de la couverture quand on avance dans le roman.

Toute l'histoire est vu par Keacey. On ne retrouve que son point de vue à elle et il est assez difficile d'être objectif et de bien comprendre ce qui l'entoure vu qu'elle même refuse de s'ouvrir aux autres. Keacey a subi un drame atroce mais elle n'a pas réussi à faire son deuil et c'est de la que tout part finalement.

Néanmoins les personnages secondaires sont très présents, chacun avec leurs personnalités, leurs problèmes et leurs vies. Ils interagissent et influent sur la vie de l'autre de manière réelle. De la l'auteur complexifie l'utilisation du vocabulaire et finalement ce n'est pas plus mal, se démarquant ainsi de la fameuse trilogie "sexe". Bon bien sur, on reste loin d'un Hugo, mais il faut savoir évoluer avec son temps....

Trent est aussi un personnage formidable, et attention, je spoile, la découverte de sa véritable personnalité ne fait de lui que quelqu'un de plus humain, de meilleur. Le livre aborde ainsi plusieurs thèmes comme le suicide, la dépression, la culpabilité avec grandeur pudeur sans tomber dans le mélodramatique. L'ensemble du livre se base ainsi plus sur le psychisme que sur l'action, ce qui ne s'avère pas gênant du tout.

Je reviens aux personnages secondaires, mais il est important de préciser qu'ils sont vraiment géniaux et qu'on apprécie vraiment leur présence...

Même si ce n'est pas le genre de livre que je préfère, c'est vraiment un moment de lecture sympathique et touchant, que je ne pourrais quand même que vous conseiller....