Aujourd'hui le blog fête ses deux ans! Bon anniversaire mon blog... :)

Bref aujourd'hui le sujet va être moins enthousiasmant sur le fond du livre, parce que oui je vais vous parler d'un roman dont le sujet de fond parle de viol principalement. Alors ce n'est pas joyeux mais c'est une chose qui existe et qu'il s'agit de dénoncer!

Easy est aussi une histoire d'amour bien sur qui aide à la reconstruction.

J'avoue que quand j'ai commencé le roman je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Easy est un titre plutôt bateau qui veut dire tout et rien mais qui heureusement a été conservé de la version originale!

easy-516578-250-400

Tout d'abord, ne cherchez pas d'autres livres de Tammara Webber en français, seul celui-ci a été publié en France. C'est dommage, mais je me sens toujours spoliée pour les publications françaises. Penser à devenir plus que bilingue ça urge... Bon je dévie un peu de mon sujet.
Easy c'est l'histoire de Jacqueline. En deuxième année de musicologie à la fac, son unique et premier petit ami la largue un mois après la rentrée universitaire. Jacqueline s'effondre mais c'est sans compter sur sa colocataire Erin qui réussit à l'emmener à une fête. En sortant de cette fête étudiante, Jacqueline se fait agresser sexuellement par un garçon de la fraternité de son ex. Elle est sauvée in-extremis par Lucas, jeune homme mystérieux avec un look un peu sauvage. Si elle remercie son sauveur, elle refuse de déposer plainte afin de ne pas être mise à l'écart. Mais c'est sans compter sur la perspicacité de son agresseur à la poursuivre et celle de son sauveur à la séduire et Jacqueline de tomber sous son charme....

Comme toujours je m'arrêterais ici pour mon résumé afin de ne pas vous spoilier entièrement la fin, enfin surtout la suite puisqu'on découvre les choses progressivement, même si on a vite de gros doutes sur le pourquoi du comment.

Malgré cette jolie histoire d'amour, le sujet principal reste le viol et les conséquences que cela peut avoir sur la victime. Tammara Webber réussit le pari de ne pas tomber dans la mièvrerie et le gnan gnan avec une héroïne plutôt forte, qui essaye d'aller de l'avant malgré les difficultés de se réadapter à certaines parties du quotidien. L'auteur nous signe un roman sans fausse note, sans chichis ni fioritures. C'est appréciable, la lecture s'avère fluide, et on a du mal à se détacher du roman.

Une bonne lecture que je ne peux que vous conseillez, mais attention s'il est placé dans la catégorie new adult, certaines lectrices pourraient se choquer de quelques scènes!