Il était une fois, un film, qui n'aurait jamais du voir le jour : Godzilla version 2014. Beaucoup on longtemps critiqué la version 1998 de Roland Emmerich, qui était pourtant très honnête même sans avoir ce petit plus qui en fait un film culte. La version 2014 du monstre japonais m'a longtemps enthousiasmé. La bande annonce s'avérait très alléchante... et finalement la déception n'en fut que plus intense. Alors j'entend déjà les hurlements de certains comme quoi il s'agit d'un film bien, culte, etc. Et bien ceci n'est que mon opinion mais moi j'ai carrément détesté!

167915

Le film commence sur une scène au Japon, dans une usine nucléaire où un dérèglement brusque arrive. C'est ainsi que le physicien Joseph Brody perd sa femme. Il doit quitter la base, sans aucune explication e la part des autorités.

15 ans après, Joseph Brody enquête toujours sur ce qui est arrivé ce fameux jour. Refusant de croire à la version officielle d'une tremblement de terre, son enquête l'amène à reprendre contact avec son fils, devenu militaire, et à découvrir qu'il s'agit en fait de monstres réveillés par des essais nucléaires dans le Pacifique et ayant créé une sorte de cocon pour grandir.

Ces créatures sont surveillées par une association appelée Monarch. L'une d'elle finit par éclore, mettant ainsi en anger les îles d'Hawai et la côte ouest des Etats Unis...

cocoon

Vous l'aurez remarqué dans mon résumé le kaiju, ou plutôt les kaiju sont au rendez vous dans ce film aux perspectives alléchantes. Le résultat s'avère être des acteurs nuls et quelconques, des monstres bien palichons et un Gozilla quasi absent et toujours dans l'ombre.

40 minutes au moins avant de voir le fameux Gozilla!!!! Si c'est pas ironique, surtout que le film se nomme Gozilla...  Et notre fameux Gozilla, lors de ses rares apparitions, reste dans l'ombre, mal visible. On a l'impression d'avoir un gros nounours tout gentil avec une crête de lézard pour donner le change, mais comme c'est un monstre on est déçu. On s'attend à avoir quand même un peu peur mais en fait, on s'ennuit tel un rat mort.... Grave pour ce genre de film!

monster-sized-argument-silver-screen

Les deux autres monstres ou kaiju sont les véritables vedettes de ce film, bien plus que les acteurs qui sont dépassés et mièvres, ennuyeux! Les effets spéciaux sont bien fait, même si le film reste assez sombre. Les producteurs n'auraient ils pas eu assez de financement pour finir? Ou s'offrir de bon acteurs?

Ce n'est donc pas un film qui va rester dans les annales, encore moins dans mes souvenirs....