Deuxième tome des Cavaliers de l'Apocalypse, celui-ci aborde le personnage de Famine, Troisième des cavaliers de l'Apocalypse. 

Contrairement aux autres tomes, il s'agit d'une femme, Limos, dont l'histoire est un peu plus particulière que celle de ses frères. 

608600LesCavaliersdelApocalypseT2FamineDeLarissaIone

Le livre reprend environ un mois après la fin du premier tome. On retrouve tous les personnages du précédent opus, mais centré sur Limos, la soeur qui pourrait être Famine si son sceau venait à se briser.  Pestilence sème toujours la destruction à travers la planète, par le biais de virus et autres maladies. Mais Limos est affligée d'une malédiction. Seul cavalier a avoir été élevée en enfer, elle est destinée depuis 5000 ans à devenir l'épouse de Lucifer. Alors quand Arik, du X, l'approche de trop près, il est envoyé directement en enfer, à Shéoul, où il est torturé dans le but du donner le nom de la cavalière.... Il faut donc dès lors tenter de le sauver pour éviter que le sceau de Limos ne se brise et que l'Apocalypse commence...

Mon avis : Plutôt déçue par ce tome, j'ai eu beaucoup de mal à le terminer. Les personnages, et surtout Limos la cavalière sont affadis, on ne retrouve plus le fort caractère de celle qui doit devenir Famine : d'une guerrière indépendante et fière, on passe à une femme plus que larmoyante, peureuse et engluée dans ses mensonges. 

Quand au personnage d'Arik, il est beaucoup plus agréable, même si "trop à la botte de la cavalière". Les autres cavaliers, surtout Arès sont un peu moins présents mais ils constituent tout le piquant et l'intérêt du livre. Il n'y a pas de réelle grande scène de bataille, ce qui est dommage et donne un côté trop sentimental à ce tome. On ne s'inscrit plus dans de la bit-lit ici mais dans du sentimental mielleux, qui est décevant. La fin heureusement laisse présager un tome 3 beaucoup mieux construit et moins dans l'amourette...