Les années lycée, c'est à la fois super lointain et hyper proche en même temps. La semaine dernière, résultats du bac et ma super cousine passait son bac L. Ca y est, elle est bachelière et part bientôt pour ses études supérieures. Et là, comme un vieux machin (on a dix ans d'écart), je me suis rappelée ma propre année de terminale. Et de là, j'ai choisi dans ma pile de lecture le dernier roman de Gilles Legardinier, Et soudain tout change. Je vous préviens d'avance: avec cet auteur, je ne suis aucunement objective ^^.

AVT_Gilles-Legardinier_7077

Camille est en terminale et, pour une fois, elle retrouve dans la même classe tous ses amis. Elle en connaît certains depuis la maternelle, d'autres depuis la primaire...et tous veulent profiter un maximum de cette année avant de partir chacun dans une orientation différente. Camille adore se poser des questions mais parfois, ces dernières la submergent et elle ne sait plus quoi en faire. Et pour elle, famille et amis lui permettent de relativiser, notamment sa meilleure amie Léa. Sauf que Léa apprend qu'elle est malade. De là, comment concilie-t-on maladie, amitié, examens, quotidien?

9782265097506FS

Ce roman a été lu voire dévoré en deux jours (ben oui deux jours car il faut quand même dormir et se faire à manger ^^). Quand on lit la page facebook de l'auteur et les commentaires des lecteurs, je me dis que ce que je vais écrire est une redite. Cependant, si l'ensemble des commentaires sont aussi positifs, c'est que Gilles Legardinier arrive à fédérer autour de lui un grand nombre de lecteurs qui se retrouve dans ses romans et déjà ça, c'est un compliment. Mais trois éléments peuvent être mis en avant chez cet auteur:

1) ce que j'appelle son talent de caméléon: dans Demain j'arrête, il arrive à se mettre dans la peau d'une vingtenaire et dans Complètement crâmé, reprendre les réflexions et les décisions d'un sexagénaire ne lui pose pas plus de problème que cela. Dans Et soudain tout change, être une élève de terminale lui va comme un gant. Dans chacun de ces ouvrages, prendre les codes des personnages, que ce soit dans le parler, les idées et les actions est fait avec aisance. Tous les personnages sont cohérents et correspondent à l'évolution d'une personne au cours de sa vie. c'en est bluffant.

2) pour l'intrigue: on ne s'attend jamais à ce qui va se passer; des surprises apparaissent tout au long de chacun des romans et cela provoque soit de l'émotion soit de grands éclats de rire. Je pense que cette nuit, à 1 heure du matin, mon voisin du dessus aurait eu le droit de m'assommer vu les fous rires que je n'ai pu retenir. Aujourd'hui, je me fais caméléon et vais éviter de le croiser ^^.

3) pour le sens de la formule de Gilles Legardinier. Beaucoup de lecteurs le répètent dans leurs commentaires: l'auteur met des mots sur des émotions que l'on ressent et que l'on adorerait mettre en mots de cette manière, avec la pointe d'humour qui permet de faire passer toutes les situations. Et soudain tout change montre la vision que Camille a de sa propre vie et de son quotidien ainsi que des situations loufoques dans lesquelles elle peut se trouver. Je me suis beaucoup retrouvé dans ce personnage (je sais, je ne dois pas être la seule sic), ses interrogations et son regard plein d'humour sur elle et ses amis. Parmi les situations qui m'ont fait rire, sa description des sujets d'éducation civique étudié en groupe en classe est totalement vraie. A 18 ans la question "Les lois sont-elles garantes de l'intérêt général" a autant d'intérêt et d'originalité que la question "Préfèrerais-tu perdre la vue, l'ouïe ou la parole"?...quoique (et mince je suis immature), à 28 balais cette question ne soulève toujours pas un intérêt folichon en ma personne sic.

En attendant le nouveau Gilles Legardinier qui va paraître fin octobre, je vous conseille vivement de lire ou de relire Et soudain tout change. Bonne lecture!