Les bonnes choses ont toujours une fin.... Heureusement, pour Arrow ce n'est pas encore la fin de la série, mais c'était celle en mai de la saison 2. Alors bien sur, beaucoup de saison se sont terminées en mai, mais rarement saison n'a été aussi captivante, intéressante et surprenante que la saison 2 de Arrow...

Arrow saison 2 est impossible à résumer tellement il y a de choses à dire. Si vous voulez de l'action, de l'émotion, de l'humour et de la tendresse, la série est faite pour vous! 

Arrow_saison_2_bannière

A la fin de la saison 1, nous laissions Oliver Queen face à la mort de son meilleur ami et à la destruction du quartier des Glades de Starling City. Au début de la saison 2, Oliver est retourné sur son île (avec plus de confort quand même!), Moira Queen est en prison, Théa s'occupe du club d'Oliver, Roy joue les justiciers et Laurel est devenue une droguée.

Bien sur, impossible pour Oliver de rester dans son île. Il est retrouvé par Félicity et Diggle qui lui apprennent que Queen Consolidated est au bord du gouffre, en passe d'être racheté par des ennemis.

Si Oliver revient à Starling City, il n'est désormais plus le seul justicier sur les rangs, une mystérieuse femme en cuir noir arrive : Black Canary.

Alors bien sur, ce qui est intéressant c'est de savoir qui est l'ennemi principal de cette saison? Et c'est la aussi que la série innove puisque les méchants vont être très dispersés et surtout leurs motivations ne vont pas être connues dès le début. Le principal antagoniste reste Slade, alias Deathstroke.

arrow-saison-2-lavenement-dun-heros-spoilers-haut-droite

Mais surtout Oliver est ici son propre ennemi dans le sens ou ses actions vont avoir de graves graves répercussions et de moral de notre justicier en vert ne va pas être au plus haut pendant les 3/4 de la saison. Et malgré cela, Oliver ne va pas rester seul.

Si à ses côtés on avait déjà le fidèle Diggle, Félicity devient une récurrente dans cette saison. Et même si son incapacité à se battre est un trait marquant du personnage, il n'en reste pas moins que c'est un personnage féminin fort, et finalement très important, d'un soutien infaillible pour Oliver et The Arrow. Malheureusement Félicity n'est à mon goût pas assez exploitée. C'est vraiment mon personnage coup de coeur de cette saison! Apparemment, on devrait en savoir plus sur Félicity dans la saison 3, j'ai hâte!

Autre personnage fort, qu'on découvre beaucoup plus, Diggle. On en apprend plus sur le passé de Diggle et ça nous amène à découvrir l'Argus et surtout Amanda Waller qui connaissait déjà Oliver... Wait and See.

Arrow-saison-2-episode-4-crucible-loytz

Du côté des autres, de la saison 1, Théa grandit un peu plus mais s'avère vite exaspérante. On l'excusera du fait d'une situation familiale instable. Moïra avoue (et pas à l'intéressé) qu'Oliver est papa sans le savoir (ça je veux en entendre parler saison 3... j'ai déjà mon scénario en tête...). Le détective Lance est toujours aussi génial voir même mieux qu'avant! Par contre du côté de Laurel, C'EST le personnage antipathique de la saison! Une vraie horreur à supporter : et vas y que je me plains, que je critique, bref dur à supporter...

Pour les petits nouveaux, ils sont très très nombreux et je ne vous les citerai pas tous pour éviter trop de spoilers pour ceux n'ayant pas vu la saison... Les principaux sont l'intégration très courte de Barry Allen, le futur flash qui aura dès la rentrée le droit à sa propre série! Personnage très prometteur et très bien intégré à l'intrigue, on ne doute pas que les liens avec Arrow seront nombreux pour une intégration à plus grande échelle de l'univers des super héros...

Autre grand nouveau personnage, c'est bien sur l'antagoniste principal, Deathstroke, qui va atteindre Oliver au plus profond et qui va radicalement changer la vie du super héros milliardaire, ou pas! C'est un des méchants les plus charismatique du petit écran! N'oublions pas aussi Black Canary, alias Sarah Lance, qui n'est finalement pas si morte que ça....

Arrow-saison-2-episode-4-crucible-couple

La saison 2 de Arrow est donc très riche. Chaque épisode est une découverte et essaye d'équilibrer période actuelle et flash-back coïncidant à l'intrigue. On en découvre donc un peu plus sur Oliver Queen et ce qui a fait de lui le Arrow que l'on connaît.

Le bémol que l'on pourrait donner à cette saison, c'est que du fait des nombreuses intrigues/ sous intrigues et des nombreux personnages, la série met parfois les personnages les plus intéressants et/ou sympathiques de côté. On reste un peu sur notre fin mais ça nous amène néanmoins à un final plus qu'explosif, au top des fins de saison selon moi, et qui laisse présager beaucoup de rebondissements pour la saison 3...