"Here is a little article about the new tv show Arrow and it's written in french and in english"

On se souvient tous des séries TV adaptant un héros de DC Comics, allant du maquillage grotesque au nunuche de Lois et Clark puis en renouvelant avec la mode adolescente avec Smallville qui avait fini par grandir pour ses trois dernières saisons...

Et bien voici que la nouvelle série mettant en scène un autre héros de la ligue des justiciers, Green Arrow, m'a définitivement réconcilié avec DC Comics et leur capacité à nous pondre un héros définitivement plus humain, glamour, sexy, et super doué à l'arc.... Et les filles je vous interdits de baver sur la photo en dessous... XD

We all have in mind tv shows using a DC Comics hero...but there is a big difference between Lois and Clark (a failurre because too soapy) and Smallville (where we discovered Clark as a teenager).

And now here it comes a new tv show, introducing another hero of the justice league: it's Green Arrow. I'm now proud of DC Comics. The reason is that we are meeting a hero who is more human, sexy...and using a bow. Watch out girls, you can't drool on the photo here below.

Arrow-Poster-Promo-2013-01

Enfin la je m'avance dans mon analyse sans vous avoir réellement présenté la série en question. Celle-ci est diffusée par la CW, chaîne définitivement au top, qui vient récemment d'en commander une saison 3. Alors avec mon manque de temps, je ne me suis mise à la série qu'un an après la diffusion de sa saison 1. Pas bien...

Arrow is broadcasting on CW, which asked for a third season. Personally, I began watching Arrow a year after the first episode. I know it's bad...

***Attention Spoiler***

Watch out spoiler

Ceux qui sont de grands fana de DC Comics, vous me pardonnerez cette description plus ou moins complète du héros...

Oliver Queen est un play-boy multimilliardaire (et oui en plus il est riche!) qui ne se préoccupe que de ses conquêtes malgré son statut de fiancé (et prit! fuck la life quoi...) et de s'amuser. Sauf qu'un jour il part en croisière sur le bateau personnel du paternel, avec son père donc, un ami de celui-ci et ... la soeur de sa fiancée (pas si parfait le beau gosse!). Et la, faute à pas de chance, le bateau coule (remake Titanic? :). Seul rescapé de ce naufrage, Oliver échoue sur une île à priori déserte et sur laquelle il va devoir survivre....

5 ans plus tard, un bateau passant à proximité de l'île, Oliver devient un rescapé miracle, qui ne s'en est pas sorti indemne physiquement ou psychologiquement.... Il redevient dès lors la mascotte des jeunes groupies de Starling City mais Oliver est revenu avec une mission et des capacités qu'il doit garder secrètes, sous une capuche et un costume vert, à l'aide d'un arc et de flèches... A l'aide d'un carnet légué par son père et des noms qui s'y trouve il va traquer ceux qui ont trahis la ville de Staling City. Dans sa quête de justice (et de vengeance on peut le dire!), il va rapidement être rejoint par Diggle, ancien soldat et garde du corps, chauffeur à mi-temps puis après par Felicity Smoak (celle la me plaît beaucoup), informaticienne de génie!!

Bien sur, en parallèle, il doit continuer à mener une vie aussi normale que possible et faire face à son ex fiancé Laurel Lance qui couche avec le meilleur ami d'Oliver, Tommy Merlyn. Oliver est aussi dans la ligne de mire de l'inspecteur Lance, père de Laurel et de sa soeur Sara (morte sur le bateau...).... N'oublions pas qu'il va devoir aussi retrouver sa place dans une famille quelque peu éclatée.... Et la vérité n'est pas forcément celle que l'on croit!

I beg you pardon, dear DC Comics fans but I have to describe our hero a little.

Oliver Queen is a rich playboy (yes, he's really rich!) and he just cares about girls (even if he's a fiancé) and having fun. But one day, going in cruise with his father's boat, a friend and his fiancée's sister (not so perfect, this good-looking guy!), the boat unfortunately sank ((another Titanic?). Oliver is the only survivor and he arrives on a deserted island...and he must survive.

Five years later comes a boat and Oliver is saved...but he's hurt physically and mentally. After his return, Oliver becomes a star in Staling City but Oliver came back with a mission and abilities. He keeps his abilities secret, hiding them under a hood, a bow and a green costum. With the help of one's fathers notebbok, he tracks down people who betrayed Staling city. In his justice and revenge quest, he's helped by Diggle, an ex soldier and now bodyguard and driver and by Felicity Smoak (I like her), a great geek!!

Of course Oliver has to live a normal life  but he must see his ex fiancée again. And Laurel Lance is nox having sex with Oliver's best friend, Tommy Merlyn. Moreover, Oliver is not appreciate by Chief Lance, Laurel's and Sara's father. Moreover, Oliver has to meet his family again...and it's not easy because each member of the family keeps secrets.

Photo2Arrow

Je vais éviter de vous spoiler plus, au cas ou certains auraient OUBLIE (impossible de ne pas vouloir regarder...) de voir la saison 1.... 

Je vais être un peu longue pour cet article mais il est un premier point que vous devez absolument retenir : Arrow est une série très riche en intrigues et personnages. Bien sur la série se base principalement sur le personnage de Green Arrow et Stephen Amell (je vais y revenir) l'interprête magnifiquement, ce qui nous change quand même du Green Arrow que l'on avait dans Smallville : lisse et très ennuyeux quoique pas déplaisant pour les yeux.... Bref, la c'est quand même plus profond et radicalement moins destiné aux adolescents et enfants. Une bonne moitié des personnages est torturé physiquement ou émotionnellement quand la seconde moitié s'avère carrément détestable à cause d'une quantité sensiblement impressionnante de mensonges et cachotteries en tout genre. Mais les acteurs sont bons, voir très bon, marque d'un show de qualité.

La série réussit à nous faire osciller entre bien et mal en floutant toujours les limites. Green Arrow n'est finalement plus un Robin des Bois au grand coeur mais un justicier qui part en quête de vengeance pour honorer la mémoire de son père et non pas pour sauver les orphelins et les déshérités! Et la je dis "Amen" car au final c'est plus satisfaisant d'avoir un "héros" torturé sur lequel il reste des choses à apprendre que sur un héros tout propre sur lui qui a eu une vie plus ou moins tranquille....

Et sur Oliver Queen, la saison distille durant tous les 23 épisodes des facettes du personnage dans sa vie à Starling City mais aussi sur sa vie sur l'île! Les cinq années de survie n'en deviennent que plus réelles et ne sont pas bazardées à la va-vite avec une différence de réalisation perceptible. On apprend ce qui a fait d'Oliver Green Arrow puisqu'au final il ne faut pas se leurrer, le play-boy milliardaire qui courrait de filles en filles (quoique ça c'est encore là MALHEUREUSEMENT) n'existe plus! Et c'est la que mon couplet sur Stephen Amell intervient ;) J'avoue humblement que je ne le connaissais pas avant de regarder Arrow (Vampires Diairies c'est pas mon trip désolée) et il est juste formidable! Alors oui il a une plastique de rêve, on ne peut pas le nier, mais il réussit à donner à l'archer un regard d'une profondeur magistrale et fait passer des émotions aussi intenses que différentes : peur, doutes, colère, etc. C'est carrément impossible de décoller notre regard de l'épisode tant sa présence à l'écran est impressionnante! J'espère juste maintenant qu'il fait la majeure partie de ses cascades lui-même et la c'est l'acteur parfait! 

I stop the spoiler and you MUST watch season 1...

I'm writing a lot it in this article but there is a point you have to remember: Arrow contains several plots and characters. Of course, the main character is Green Arrow (well played by Stephen Amell). This Green Arrow is less wise and less boring than Green Arrow in Smallville. Moreover, he isn't ugly. He's not a character for teenagers or kids. Several characters were injured physically or emtionally and other characters are unbearable because they're all cheating and lying. Here it's a real interesting tv show.

Arrow plays the good and the evil. Green Arrow isn't a good-hearted and perfect Robin hood: he just wants to take revenge for his father and not in order to save the poor and the fragile. And it's good to see a tormented hero, who's got secret and doesn't have a peaceful life.

There's 23 episodes in season 1 and we are discovering  Oliver Queen, in Staling city and on the island. So the 5 years on the island become real. We learn why Oliver changed, what we discovered on the island.  When he comes back in Staling City, Oliver wasn't the old Oliver.

And here come my lines on the subject Stephen Amell. I didn't know him (I don't like Vampire diaries much) and he's wonderful. Yes indeed, he's good-looking but he's also a good actor. He's proving that he can show a lot of feelings: fear, doubts, anger...You just can't quit you screen when you're watching the episode. If he's a stuntman too, he's perfect.

 

arrow

Bien sur, Arrow, je le disais, c'est aussi une multitude de personnages. Parmi les principaux, on retrouve la mère et la soeur d'Oliver mais aussi le beau père. Chacun cache ses secrets, plus ou moins grave avec des conséquences qui leur sont propres. On n'échappe pas au cliché de la brebis galeuse... Pareil, dans DC Comics (et ça je déteste) il y a toujours l'amoureuse du héros qui s'amuse à jouer à chat avec lui. Encore une LL et si Katie Cassidy joue bien, le personnage de Laurel Lance devient de plus en plus insupportable au fil des épisodes, changeant d'avis toutes les heures, cherchant à être au centre de l'attention mais étant finalement une demoiselle en détresse. Ca me rappelle Lana Lang de Smallville et juste "beurk". Et oui, je préfère les filles plus effacées mais tout aussi voir plus importantes, à l'image de Felicity Smoak qui devient de plus en plus importante au fil de la saison avec des réparties décapantes et drôles, un talent informatique indéniable et une participation à la team Arrow. Bref, les filles dans la série sont importantes et pas laides du tout. De quoi plaire aussi bien aux hommes qu'aux filles.

Of course, there are several charachters in Arrow. The main characters are oliver's mother and sister but also the stepfather. Each of them has more or less important secrets. The problem in DC Comics is that there is always the young lady who is in love with the hero...then not...then in love again. It reminds me Lana Lang in Smallvillz (ugh!). I personally prefer discreet girls like Felicity Smoak which becomes more important after several episodes...and she's beautiful.

arrow-600x280

La série prend aussi plusieurs histoires qui restent régulièrement en suspens pour être reprises après. Autant vous dire qu'il vaut mieux avoir une excellente mémoire et une capacité à suivre des histoires nombreuses et riches qui partent dans tous les sens.... Il y a donc peu de stand alone, ce qui devraient plaire aux partisans d'une histoire suivie.... C'est aussi finalement une bonne représentation de l'Amérique, des Etats Unis pour être plus précise (oui le côté prof ressort...;) très intéressante dans le sens ou les clivages population favorisée ou non est montrée sans tabou, mondes qui ne se mélangent pas ou alors très peu!

Les dialogues sont incisifs, les scénarios très bien construit, peu être parfois trop ambitieux, laissant certains personnages de côté le temps de quelques épisodes pour mieux s'en occuper plus tard...

Arrow est donc une série destinée à un public plus mature, dans la lignée de ce que l'on a trouvé au cinéma avec les Batman de Nolan ou Man of Steel. Les pointes d'humour restent assez rares mais plus sympa dans le fond et un héros qui sourit peu n'est pas pour déplaire, avec encore de nombreuses facettes de l'archer à découvrir. On oubliera certains personnages plus qu'ennuyeux grâce au charisme des autres et des effets visuels et spéciaux très réussit. C'est définitivement une série devant laquelle vous ne vous ennuierait pas! 

As there are several stories in this show, you have to be careful and not forget all the ideas. In Arrow, we also discover a good view of the United States (here comes the history teacher ^^): we notice the difference between rich and poor, that there is no melting pot...

The dialogues are cutting, the plots are well built (maybe a little ambitious because some characters are not used duting a while).

Arrow is a grown-up tv show like Batman (Nolan) or Man of Steel. The humour is rare and it's good to see an hero with a dark side. Arrow is THE TV show to watch!

Text by t_c22

Translation by Clio86