Il est des livres qui sont un succès dès leur sortie dans les librairies, et qui, une fois adaptés au cinéma ou à la télévision sont encore plus reconnus à travers le monde, touchant même parfois un public plus ou moins improbable... Les livres de Georges R.R. Martin font parti de ceux la! La saga Game of Thrones s'est vu adapté à la télévision par HBO plus de 10 ans après la sortie du premier tome.... Alors comment résumer un ouvrage aussi dense?

livre-trone-de-fer

Game of Thrones, Le trône de fer pour le premier tome nous conduit sur le continent de Westeros qui est divisé en sept couronnes. Le Nord appartient à la maison Strak à la tête de laquelle règne Eddard Stark, qui a aidé quinze ans avant le début du roman son ami Robert Barathéon à conquérir le trône de fer en renversant le roi Aerys Targaryen. Robert règne ainsi sur le royaume qui régie les 7 couronnes. 

Le roman débute dans la maison Stark, au Nord, où Eddard et ses enfants découvrent des bébés loup-garou, emblèmes de la maison Stark. Chaque enfant d'Eddard se voit attribuer un loup, et il en est de même pour Jon Snow, le bâtard d'Eddard. C'est peu après cette découverte qu'arrive le roi Robert, accompagné de ses chevaliers mais aussi de certaines personnes de la maison Lannister, dont Cersei Lannister sa femme et le frère jumeau de celle-ci, Jaime. Les Lannister sont les "ennemis" traditionnels des Stark. Robert apprend à Eddard, son ami d'enfance, que la main du roi (accessoirement beau-frère par alliance d'Eddard) est morte et qu'il veut lui confier cette tâche. Au court du séjour de la troupe royale à Winterfell (siège des Stark), Bran Stark surprend Cersei et son frère dans une situation d'inceste. Jaime pousse alors Bran du haut de la tour qui tombe alors dans le coma. 

Alors que Eddard part vers le sud, son fils Jon part lui vers le Nord, au Mur, pour s'engager dans la garde de Nuit, qui défend le continent contre les attaques des mystérieux "Autres". 

Pendant ce temps, sur le continent situé à l'est de Westeros, Viserys Targaryen, fils du roi déchu, tente de placer sa soeur comme épouse d'un chef Dotrak. Daenerys est donc mariée de force à Drogo, un khal puissant qu'elle apprend à respecter et à connaître. 

85588038_o

J'arrêterais mon résumé à ce début car il est totalement impossible de vouloir caser en quelques lignes une oeuvre aussi complexe. De plus, pour ceux qui n'ont pas lu le roman ou vu la série garderont la surprise du dénouement.

Alors, exceptionnellement, j'emprunte sa technique à ma compère Clio86, à savoir, trois raisons pour lire Le trône de fer :

- premièrement, c'est une histoire particulièrement bien structurée et dense que nous livre George R.R. Martin. Loin des oeuvres pâlichonnes qui ont quelques peu maltraité le genre de l'héroique fantasy depuis le Seigneur des Anneaux, Le trône de fer est un livre qui pourrait être un monde à lui tout seul tellement il y a de détails fournis, de précisions sur les lieux, les personnages et les actions. Martin a su recréer son propre univers. Les personnages ne sont pas que de pâle ébauches mais sont eux-même des bijoux de complexité. Attention d'ailleurs, au début on peut s'embrouiller les pinceaux avec tous ces noms.

- deuxièmement, le livre a cette particularité d'être divisé en chapitres, chacun raconté par un personnage principal du livre. On a donc différents points de vues, qui sont tous partial car l'action est racontée en fonction de qui la raconte. Certains personnages peuvent donc sembler être mis à l'écart mais ils n'en sont pas moins d'une extrême importance et mis dans l'ombre pour mieux renforcer le mystère et l'intérêt du livre. Attention, un personnage peut être "l'auteur" de plusieurs chapitres.... Les thèmes abordés sont donc variés et intenses ou ennuyeux....

- enfin, bien qu'étant de la fantasy, Game of Thrones est un rapport à l'histoire parfaitement intéressant. Martin a réussit  à retranscrire un monde complètement imaginaire en intégrant des références historiques nombreuses avec des influences de l'antiquité, traduites par le Mur mais avec la violence médiévales et les intrigues gouvernementales de l'époque moderne.

Autres intérêts un peu pèle-mêle, Martin n'hésite pas à tuer ou estropier ses personnages, renouvelant sans cesse l'histoire et nous orientant dans des directions parfois improbables...

C'est une livre avant tout destiné aux adultes, de par sa violence et ses termes parfois crus, voire choquant avec une psychologie profonde et une morale limite... 785 pages vous attendent...