Les gros films de super-héros se font de plus en plus présent au cinéma. Spiderman n'y a pas été pour rien et a vite été suivi de la fameuse trilogie de Christopher Nolan : The Dark Knight.

Je ne reviendrais pas sur Batman Begins que je n'ai pas vraiment apprécié (Katie Holmes au secours!), ni sur The Dark Knight qui était certes excellent mais très anti-héros finalement et que je n'ai vu qu'une fois.

The Dark Knight Rises met un point final à la trilogie, sachant également que Christian Bale ne reprendra pas le rôle du chevalier noir. 

dark-knight-rises

The Dark Knight Rises reprend plusieurs années après la fin du second film, huit ans pour être précis. Batman a raccroché la cape et la criminalité a été ultra limitée grâce à Gordon et une loi en l'honneur de Dent. Bruce Wayne vit enfermé dans son manoir, une nouvelle voleuse masquée fait son apparition et arrive à Gotham un nouveau personnage, Bale, violent et masqué lui aussi. 

Gordon est rapidement blessé par Bane et ses hommes qui se cachent dans les égouts. Bruce Wayne se fait cambrioler par la femme masquée. Il reçoit vite la visite de John Blake, jeune policier zélé, qui a comprit qui était Bruce et lui fait comprendre qu'il est temps que Batman revienne. 

Le chevalier Noir va ainsi devoir reprendre du service contre un vieux fantôme mais aussi contre son propre corps et des ennemis bien plus puissants qu'avant, aidé d'un commissaire perdu, d'un jeune garçon zélé et d'une mystérieuse voleuse...

The-Dark-Knight-Rises-6

Le film est à l'image de son réalisateur et de l'opus précédent : sombre, lent et assez psychologique. Bien sur Batman ne serait pas Batman sans de l'action et de la noirceur avec une très grosse dose d'intrigue.
C'est LE gros point fort du film, à savoir que l'on ne s'attend pas du tout à la fin, au dénouement. Parce que Nolan réussit avec brio à conclure sa trilogie, n'en faisant pas un éternel héros sauf des les mémoires.

Les rôles sont distribués par d'excellents acteurs. Christian Bale, même si je n'en suis pas fan, joue très bien, il me fait parfois penser à Georges Clooney dans ses mimiques : un chevalier noir marqué par les épreuves physiques et morales. Gary Oldman est moins présent, mais toujours aussi excellent. Que dire également de Joseph Gordon Levitt et Morgan Freeman? Excellents, magnifiques? Pour moi le point noir dans la distribution reste Marion Cottilard, qui, si elle est bonne actrice dans les productions françaises, n'a aucunement sa place dans les productions américaines : trop maniérée, trop français quoi....

John-Blake-Joseph-Gordon-Levitt-and-Commissioner-Gordon-Gary-Oldman-in-The-Dark-Knight-Rises

L'histoire elle est juste au top, un scénario très abouti, sans fausse note, on ne s'ennuit pas une minute devant le film. Les décors sont sombres, atmosphère qui marque tout le film. Nolan cherche à nous montrer que finalement Batman est un héros sans en être vraiment un, et encore plus, sans le vouloir réellement. Il est torturé physiquement et psychologiquement.

Bien sur il ne faut pas oublier une bande son tout simplement sublime, menée par un Hans Zimmer décidément très inspiré et en forme!

Un point final à une grande trilogie, qui monte en puissance..... si l'on exclut le premier opus!