Ah le cinéma, ses "salles obscures"...Pour certains, c'est l'occasion d'embrasser à pleine bouche l'heureux(se) élue(e), de dévorer les pop corn du ciné car on en trouve aucun aussi bon à l'extérieur ou de partager un moment entre amis. Même si j'adore les 3 propositions précédentes, la 1è raison qui fait que j'adore le ciné et le noir...c'est que je peux pleurer des litrons discrètement sans qu'on me voit. Pleurer de rire ou de tristesse, presque chaque film a sa dose de larmichettes. Et le film vu ce dimanche matin ne déroge pas à la règle: voici Il était temps de Richard Curtis, sorti en salles le 6 novembre 2013 et sorti au Royaume-Uni sous le titre About time.

il-etait-temps-photo-51fbba54943ff

L'histoire est celle de Tim Lake, 21 ans. Au lendemain d'une soirée de Nouvel an qu'il estie ratée, son père lui apprend que tous les hommes de la famille peuvent voyager dans le temps. Chaque homme de la famille s'est alors concentré sur un aspect de leur vie: pour le père, ce fut la lecture, pour le fils, ce sera l'amour. De là, Tim commence sa "quête", on ne peut pas appeler cela autrement...et l'heureuse élue est la fragile et charmante Mary. Toutefois, Tim voyage plusieurs fois dans le temps pour que sa rencontre et son histoire avec Mary soit parfaite. Toutefois, une fois la partie rencontre et mariage est réussie, il reste à réussir le reste de sa vie et à surmonter les épreuves que le voyage dans le temps ne peut guérir ou effacer.

 

il_etait_temps_c

Et de là, je pars à la défense du film! En effet, j'ai lu en revenant du cinéma plusieurs articles concernant le film et il y a de quoi râler. En gros le film serait une production gentillette par un réalisateur sachant seulement faire des "feel good movie". Comme si le fait de réussir à faire sourire et émouvoir les gens était quelque chose d'horrible. Voici donc mes 3 arguments pour clouer le bec à ces scribouillards ayant la capacité émotionnelle d'une petite cuillère!

1) Richard Curtis est un réalisateur excellent! Et cela n'est pas à remettre en cause (ou gare aux ondes négatives ^^). C'est vrai qu'il est connu pour des films comme 4 mariages et un enterrements (193) ou encore Love actually (2003) en passant par Good morning England (2009). Le genre mis en avant par le réalisateur est la comédie, je ne peux pas le contester. Mais la comédie n'est pas un genre mineur et il n'y a pas un seul type de genre comique ni une seule manière de faire une comédie quand on est réalisateur. Ainsi, avec Il était temps, Richard Curtis explore la comédie dramatique avec un soupçon de fantastique. Et c'est réussi!

2) Parce que tous les acteurs sont à la hauteur. Mon coup de coeur est Bill Nighy qui a déjà joué dans Love actually et Good morning England du même réalisateur. Avec son humour et flegme habituel, il peut tout jouer. Limite, je crois que j'adorerai l'avoir dans ma famille dans le rôle de l'oncle excentrique ^^. Domhnall Gleeson est aussi excellent dans le rôle de Tim Lake, jeune Anglais timide à l'humour british qui tente d'avancer comme il peut dans la vie. Pour ceux qui connaîtraient les films Harry Potter, Domhnall Gleeson jouait Bill Weasley dans les HP 6 et 7. On a l'impression que tous ces acteurs se connaissent depuis toujours et forment une vraie famille.

21028020_20130813152841667

3) Les thèmes évoqués dans le film sont universels: les liens avec la famille, la propre famille que l'on se crée, le temps qui passe et comment on le ressent, les choix que l'on décide de faire pour sa propre vie...voire pour celle des autres. Et finalement, le voyage dans le temps qui paraît être un super pouvoir, finit par devenir un élément dont le personnage principal pourrait se passer. On se pose aussi la question en sortant du film: si j'avais cette capacité de voyager dans le temps, qu'est-ce que j'améliorerais?

IL+ETAIT+TEMPS+PHOTO4

Pour terminer, le film vient à peine de sortir et je vous conseille d'aller le voir. Après tout, il n'y a que du positif à aller voir un film qui n'est pas "cucu la praline" et qui met du baume au coeur! On se quitte avec la bande -annonce. Bon film!