En 1996 sortait au cinéma un nouveau film de slasher : Scream. Wes Craven, réalisateur pour ses succès horrifiques comme Les griffes de la nuit ou Le sous sol de la peur mais aussi pour certains navets, s'est retrouvé derrière la caméra pour faire revivre un type de film d'horreur tombé en désuétude à la fin des années 80, début des années 90.

Scream 1

Scream se déroule dans la petite ville de Woodsborro. Petite ville américaine par excellence, où chaque évènement hors du commun fait l'effet d'une bombe, deux adolescents sont sauvagement assassinés à l'aide d'un long couteau de cuisine. La population commence vite à être terrorisée en voyant que le tueur n'a pas l'intention de s'arrêter la. Il semble viser plus particulièrement Sydney Prescott, dont le passé familial semble bien trouble...

2451274191_1

Scream puise sont inspiration du fin fond des classiques du slasher avec notamment Halloween, auquel il emprunte son couteau, et Vendredi 13 pour sa forte brutalité. L'innovation de Scream c'est de remettre dans le contexte du milieu des années 1990 une bande d'adolescents nourris aux films d'horreurs classique avec de règles et des codes classiques mais fichtrement efficaces! Les conventions sont dépoussiérées pour donner du neuf et les scream-queen ne sont plus de pauvres jeunes filles qui se contentent de passer leur temps à hurler à la mort au lieu de se débrouiller pour en faire voir de toutes les couleurs au tueur. 

Scream2

Le costume de Ghostface est étudié pour pouvoir correspondre à n'importe qui, accessible à tous. Le masque blanc n'exprime aucun sentiment et le costume noir cache la silhouette... D'autres clins d'oeil sont parsemés comme le concierge du lycée, portant un pull rayé vert et rouge, joué par .... Robert Englund! 

Derrière ce scénario si bien ficelé, on retrouve Kevin Williamson, créateur du moins inspiré Dawson, pro de la psychologie ado. De l'autre côté de la caméra, Wes Craven mène la barre alternant les scènes d'humour aux scènes qui savent être terrifiantes. L'angoisse monte facilement d'autant qu'il nous est quasi impossible de savoir qui est l'assassin. J'éviterais de spoiler pour les rares qui n'auraient pas vu le film....

tumblr_lawxerbmfa1qzftcho1_500_jpg

Scream fait ainsi figure de renouveau de l'horreur, le rendant plus populaire et touchant toute une nouvelle génération. Les images sont brutes et peuvent parfois choquer mais son succès ne s'est jamais démenti malgré des suites pas toujours réussies et des hersât d'horreur comme Souviens toi l'été dernier carrément farfelues.