Comme vous l'avez remarqué, j'adore les films d'horreur... Aujourd'hui, une nouveauté dans son genre, une histoire plus particulière... et vraie apparemment!

les-possedes-affiche-503f7e5554d99

Le résumé (merci Wiki) : Clyde et Stephanie Brenek ne voient pas de raison de s’inquiéter lorsque leur fille cadette Emily devient étrangement obsédée par un petit coffre en bois acheté lors d’un vide grenier. Mais rapidement, son comportement devient de plus en plus agressif et le couple suspecte la présence d’une force malveillante autour d’eux. Ils découvrent alors que la boîte fut créée afin de contenir un Dibbouk, un esprit qui habite et dévore finalement son hôte humain.

photo-Possedee-The-Possession-2011-1

Mon avis : Nous nous retrouvons ici avec un film classique dans son genre qui tend cependant à se renouveler... Je vois d'ici les critiques : c'est pareil que tous les autres films de possession, bla bla bla, il ne se passe rien c'est ennuyeux, etc. Oui l'attente est assez longue mais on monte en pression tout le long du film qui réussit à nous tenir en haleine. Et ça ce n'est pas rien!

possedee-the-possession-26-12-2012-4-g    possedee-the-possession-26-12-2012-6-g

L'idée de départ est en plus assez originale. Ce n'est pas une simple possession comme dans l'exorciste mais une possession physique : le démon se nourrit littéralement de l'hôte dans lequel il vit. La scène du scanner en est d'ailleurs très expressive. De plus ce n'est pas un démon classique de la religion chrétienne comme on le retrouve dans 95% des cas, mais un esprit juif, créé par des croyances fortes, qui a été enfermé dans une boîte.

Le film est donc assez bon, aidé par une mise en scène soignée et classique, qui ne se démarque pas plus que ça. La production est de Sam Raimi, on ne pouvait donc que s'attendre à du bon. Le gros défaut, la bande son qui est niaise et répétitive, nous gâchant presque les images!

Quand aux acteurs, ils sont performants et très crédibles avec une mention spéciale pour Natasha Calis, qui joue Emily la petite fille possédée. Le film affiche clairement les clichés du genre et s'inspire des plus grands tels L'Exorciste.

Malheureusement la fin laisse sensiblement présager une suite. Je pense que c'est le genre qui ne doit pas avoir de suite, au risque d'en devenir ridicule. Surtout que là, le film ne donne déjà pas toutes les réponses annexes... Néanmoins un bon moment de frissons à voir!!