Sinister est un film d'horreur sorti en 2012 au cinéma et très récemment en DVD/BluRay. La bande annonce m'a de suite plut, car elle n'en dit pas trop sur l'intrigue. Ca donne envie de voir le film en intégralité. Une suite est déjà en chantier, ce qui, avec la fin, n'est pas étonnant!

sinister-dvd

Le résumé : Un couple et ses deux enfants emménagent en Pennsylvannie. Ellison, le père, est un écrivain en quête d'un récit de crime sur lequel il va pouvoir enquêter afin d'en faire un livre. Ils s'intallent donc dans une maison où a eu lieu un crime : 4 membres d'une même famille ont été retrouvés pendus à l'arbre tandis que la fille cadette est portée disparue. 

Alors qu'il range des cartons au grenier, Ellison découvre une boîte contenant des bandes de film et un projecteur Super 8. En visionnant les bobines, il découvre que des meurtres ont été filmé, des meurtres de différentes familles. Il enquête alors sur les 4 meurtres mis en scène pendant qu'une force obscure se fait de plus en plus sentir dans la maison. Lui-même commence à douter. Que s'est -il réellement passé? Que signifie les étranges symbole et visage qu'il découvre dans les vidéos?

Sinister_portrait_w858

Mon avis : L'histoire est totalement originale, cependant on retrouve les codes du genre : ne pas trop en dévoiler en même temps. L'ambiance est pesante dès le début avec la présence de l'arbre et de sa branche partiellement coupée. C'est glauque et sombre. 

Les scènes en intérieur sont très très peu éclairées, plongeant le spectateur dans une pénombre quasi permanente. C'est ici un choix assumé du réalisateur, amenant au plus proche de la confusion quand aux évènements.

sinister-photo-507818699b4f6

La frontière entre irréel et réel reste floue jusqu'aus 3/4 du film. On se demande tout le long de la première moitié du film comment un tueur en série a pu effectuer autant d'assassinats sans que personne ne le remarque.... De plus, le point de vue de l'histoire vient uniquement de l'écrivain. Lui seul s'implique dans cette histoire d'assassinat, laissant sa famille complètement à l'écart. Le spectateur n'a donc que peu de connaissances sur sa femme et ses enfants.
Le fait que son fils fasse des terreurs nocturnes assez impressionnantes (il faut bien l'avouer) nous amène aussi sur la piste de la possession, impression accentuée par les bruits et raclements dans le grenier et par les bobines qui s'allument seules.

Les inspirations assumées du film The ring ne manquent pas mais ne signifient pas pour autant un plagia du film : une personne emmenant consciemment ses enfants vers le danger est récurrent!

Sinister2

Les scènes "d'horreur" sont très efficaces, faisant monter la tension efficacement. Par contre, l'intervention du spécialiste universitaire sur les démons est un peu facile et on aurait espéré que le héros trouve la solution autrement. 

Une grosse bonne mention par contre au twist final car même si on s'en doute, il est très bien amené et très bien filmé. La fin nous laisse cependant des questions en suspens, parfait pour la suite.....