Film le plus rentable de l'année 2011, 1,5 millions de dollars de budget pour 97 millions de dollars récoltés, ça va! Rarement un film aussi récent n'aura autant fait frissonner... Il faut dire que le réalisateur est celui de Saw, donc dans le genre original ça tombe bien! Pourtant je reste assez mitigé sur ce film car si le scénario et l'histoire sont excellents, certains effets sont grotesques voir totalement ridicules...

A noter que le film a été interdit aux moins de 12 ans en France...

insidious

Le résumé : Josh et Renai ainsi que leurs trois enfants emménagent dans une nouvelle maison, un demeure grande et ancienne. Malgré son bonheur tout neuf, Renai commence à suspecter d'étranges évènements, un malaise dans sa maison. Un soir, son fils aîné Dalton tombe d'une échelle dans le grenier et est dans le coma le lendemain matin. Face aux médecins impuissants, le reste de la famille tente de faire face alors que le malaise de Renai s'emplifie et qu'elle commence à voir des formes, comme des fantômes. Josh et Renai commencent à s'éloigner jusqu'à ce que Renai se fasse attaquer physiquement par une de ces formes. Ils décident alors de déménager dans une autre maison. Mais les apparitions continuent et la mère de Josh leur conseille un spécialiste....

insidious1

Mon avis : Je vais essayer de ne pas trop vous dévoiler l'intrigue tout en essayant de vous donner le meilleur avis possible. Insidious est une petite perle de l'épouvante malgré ses défauts et parfois son style années 1970. Le film, même s'il s'inspire des grands classiques comme l'Exorciste (scène du grenier) ou Poltergeist (enfants et démon), a une histoire qui lui est propre, sans rien avoir à envier à ses prédécesseurs. S'il semble dès le départ un film avec des esprits frappeurs et des démons, l'idée du voyage astral et de l'esprit qui se perd dans un autre monde est tout à fait originale. Changement également, ce n'est pas la maison qui est hantée ici mais Dalton, le fils aîné.

Insidious-6-e1304887949622

Le film nous plonge dès les premières minutes dans une ambiance pesante, lourde et malsaine. Le réalisateur joue avec les effets d'impression qui nous mets de suite mal à l'aise. Cette première partie est réussie et nous change des films barbares ou finalement ne sont présents que de bonnes doses d'hémoglobines... La tension monte d'un cran à chaque instant pour finalement retomber en fin de première partie dans un style convenu. 

insidious-1105

C'est cette seconde partie, dès l'instant ou Josh "part" retrouver son fils tombe dans le kitsch. Comment ne pas rapprocher les esprits hanteurs d'acteurs des années 1950? Ou encore le démon cherchant à voler le corps de Dalton qui fait plus penser à Dark Maul avec une queue?? On tombe littéralement dans le ridicule, ce qui nuit au reste du film. Heureusement, la fin est assez brillante, complètement ouverte à une suite qui sera sur nos écrans en août prochain.

Insidious-Specs

Les acteurs sont rentrés dans leur rôle avec facilité, leur personnages n'en étant que plus intéressant. Le spectateur reste en haleine jusqu'au bout. Le réalisateur lui prend son temps pour nous mettre dans l'ambiance. Un film rare donc de nos jours, à voir absolument si vous voulez frissonner.