whip it film

Whip it, c'est l'histoire de Bliss Cavendar, ado de 17 ans qui s'ennuie ferme dans un bled du fin fond du Texas, Bodeen. Dans ce trou perdu, la seule attraction est l'entreprise de cônes glacés qui organise tous les ans le concours de la miss qui deviendra l'égérie publicitaire de la marque pendant un an. Et manque de chance, la mère de Bliss est une ancienne miss qui veut voir ses deux filles gagner le concours...au grand dam de Bliss. Son échappatoire et le début de l'aventure vient d'un flyer qu'elle prend dans un magasin de Houston où on vante les matchs de roller derby. De là, Bliss va découvrir, au travers des entraînements et des matchs, le monde des adultes, l'amour, la rivalité mais aussi la confiance en soi et le fait de devenir "ruthless" c'est-à-dire "dure à cuire".

roller derby

A la base, Whip it (traduit par Bliss en France) est un roman de Shauna Cross, ancienne pro de roller derby qui a décidé de traduire en fiction ses années de vingtenaire. Alors oui, ce roman est à la base destiné à un public d'ado mais quelque soit l'âge, on se laisse entraîner par l'histoire. Le regard du personnage de Bliss sur sa vie est incisif et plein d'un humour grinçant. Lorsque sa pire ennemie du lycée lui demande "Alors t'es devenue une alternative", Bliss répond "Alternative à quoi?". Son naturel se refuse à être engoncé dans une catégorie à la mode. Sa meilleure amie, Pash, 1è de la classe en décalage constant explique à Bliss "Je n'ai jamais eu de phase enfant sportive en roller mais grosse gamine qui lisait beaucoup". Le roman développe plus d'aspect de la vie du personnage (notamment la découverte du sexe) mais le film retranscrit à merveille les matchs, la solidarité de ces équipes féminines. En effet, le roller derby est ouvert à tous les âges, à tous les physiques et nombre de ces femmes doivent gérer un métier voire une famille à côté.

En bref, Whip it est un teen movie mais que les adultes peuvent réellement apprécier et qui donne envie de chausser à nouveau ses rollers (moi c'est déjà fait!). De plus, un très bon point pour la bande originale qui compile tous les bons morceaux indé des années 1990-2000. Allez, je conclus par un morceau de Radiohead, no surprises de l'album OK computer et présente dans le film.