causette janvier

Bon, je l'avoue d'entrée de jeu, chaque mois je me rends chez mon marchand de journaux pour faire mon plein de magazines . Et depuis un an, entre le magazine l'Histoire et Glamour (comment ça il y a un grand écart entre ces deux lectures??? Je ne comprends pas), il y a maintenant le magazine Causette.

J'ai découvert ce magazine en regardant les infirmations de 23h sur france 3 (le 1er qui dit que je suis une mamie à regarder cette chaîne je lui envoie des ondes négatives ^^). Et ce qui m'a séduite c'est la formule d'accroche du magazine, que l'on retrouve au-dessus du titre "Plus féminine du cerveau que du capiton". Il est vrai que je lis des magazines féminins, notamment Glamour mais ce qui me déplaît dans un magazine typiquement féminin, ce sont les 60 pages de fringues super chères qu'on présente ou les 60 pages de pubs de parfum.

Ici, Causette change radicalement le paysage du magazine féminin. D'ailleurs, on se demande pourquoi ce mensuel reste rangé chez les magazines féminins alors qu'il propose des sujets d'actualité avec un regard décalé. Alors oui, ce magazine est féministe mais un féminisme qui prône l'égalité, sans vouloir émasculer tous les hommes de la planète! Toutefois, les machos sont pointés du doigt...avec un humour décapant. Exemple: chaque mois, je retrouve avec bonheur la rubrique "On n'est pas des quiches" qui listent toutes les pubs et les réflexions de personnes prenant les femmes pour de jolies cruches...ou des débiles, tout dépend de la nuance que l'on utilise.

quiche causette

Il y a aussi le détournement de pub, des publicités inventées et détournées (ce qui montre l'indépendance financière du magazine et la possibilité de posséder une réelle liberté de ton) ou l'absence d'horoscope clairement rappelée et qui, « en raison de problèmes techniques » vous prie « pour une fois, de prendre vos décisions par vous-mêmes ! » .

Le tout servi par des couvertures originales avec des nanas qui pourraient être nos copines de tous les jours et qui se montrent avec leurs formes et sans retouches. Pour tout cela, longue vie à Causette et à la liberté de ton!!!! (comment ça je prends partie?...)

N.B: pour ceux qui sont intéressés, voici la couv' et le numéro de février.

causette fevrier 2013