Je vous avouerais qu'il y a des jours ou je n'ai pas envie de me prendre la tête, ni de faire des efforts pour comprendre...

Dans ces cas la, rien de mieux qu'un bon vieux film de "bourrins" ou tout le monde se tape dessus sur fond de scénario très simpliste pour se reposer! Et bien la j'ai regardé le même genre mais version 2012!! Voici donc Expendables 2.

the-expendables-2-videogame-team-cover

L'histoire ? Une unité d'élite spéciale de soldats partent en mission rechercher un objet. La mission tourne mal, le méchant tue l'un d'entre eux et ils décident de se venger en faisant tout péter sur leur passage!!! (je ne vous avais pas dit que c'était simpliste?).

Vous l'aurez donc compris, le film distille tout le long une belle brochette de bastons, d'explosions, de cadavres et même de têtes arrachées. Personnellement je n'ai rien contre, au moins ça distrait. Je déconseillerais quand même aux enfants et aux âmes sensibles de regarder.

Commençons par le côté tête d'affiche. On retrouve ici les grands pontes du cinéma d'action : Stallone, Schwarzenegger, Willis, Norris, Li, Couture, Van Damme.

904272-sylvester-stallone-dans-expendables-2-637x0-2  Expendables2  expendables-2-movie-poster-arnold-schwarzenegger

Stallone a réussi l'exploit de réunir les classique du cinéma d'action que les générations 80 et 90 connaissent tous en détail j'en suis sûre! On peut déplorer néanmoins que certains personnages sont ici sous exploités. En effet, en voulant mettre autant d'acteurs, il faut bien réduire le temps d'apparition de certains si l'on ne veut pas faire un film de 4h. Le pire est ici Jet Li, qui avait été présent tout le long du premier film, est ici visible au TOTAL 2 min.... Si si, ce n'est pas une blague, il fait un petit tour et puis s'en va. Si ça c'est pas abuser quand même... A contratio, Bruce et Arnold sont présents plus que dans le premier volet. Et la ils se bougent un peu les fesses (ben heureusement, c'est un film basé sur l'action, non mais!), ce qui fait plaisir! Couture est par contre plus effacé que dans le premier. Statham et Stallone eux reprennent leurs rôles initiaux d'acteurs "principaux" du film. Le tandem fonctionne toujours aussi bien et on ressent l'entente entre les deux acteurs (et les deux personnages).

Expendables-2-33522 The-Expendables-2-120427-06

The-Expendables-2-120427-08 the-expendables-2-terry-crews-affiche-poster-hd

Côté petits nouveaux, arrivent Chuck Norris, Jean Claude Van Damme, Nan Yu et Liam Hemsworth. Et étonnamment, on retrouve ici avec plaisir Chuck Norris, rajeunit et qui tient la route dans son rôle, même si sa participation reste limitée dans le temps. Van Damme campe le méchant de service. Le problème : il n'est pas forcément crédible, trop dans le sérieux ou le sur-fait. Ses scènes d'action sont archi limitées et même pas drôles.

Si Nan Yu apporte une touche de féminité dans ce monde de brut, son rôle n'en reste pas moins effacé et ennuyeux, même si elle est finalement très crédible dans son rôle. Point positif pour la découverte, Liam Hemsworth (le petit frère de Thor) qui lui est carrément convainquant, attachant et trop trop mignon!

Mention spéciale à Scott Adkins, totalement bluffant en méchant. Acteur à découvrir. 

904269-sylvester-stallone-dans-expendables-2-637x0-2  expendables-2-movie-poster-yu-nan  expendables-2-unite-speciale-the-expendables-2-22-08-2012-10-g

expendables2-char10  expendables-2-movie-poster-scott-adkins

Le film ne cherche pas à se prendre au sérieux. De nombreuses références sont faites aux films des divers protagonistes dans un genre très second degré : "Je reviendrais" d'Arnold ou le "Yippikai" de Bruce. Chuck Norris se permet l'auto-dérision avec un Chuck Norris Facts et Lundgren se moque ouvertement de lui même! N'oublions pas également les références à Rambo et Rocky.

La réalisation est impeccable, par Simon West qui nous offre ici une image lisse, sans tremblotements, un enchaînement impeccable.

Le film rend donc un bon hommage aux classiques d'action même s'il tend à vouloir trop en faire. Stallone réussit le tour de nous faire plaisir sans grimacer sous les lacunes du scénario. Un bon divertissement sans se prendre la tête en perspective!