On retrouve Mercy Thompson dans la suite de ses aventures.

Le résumé ne semble, à première vue, pas très accrocheur : 

"Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n'a pas à s'inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l'un de ces citoyens modèles..." La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout... y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l'un d'entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d'être ordinaire... tout comme le démon qui le possède.

Cette fois ci Mercy nous emmene dans le monde des vampires, même si l'on oublie pas les loup garou pour autant, notamment Adam...

La couverture : toujours très stylisée pour accrocher les éventuels lecteurs, c'est une femme sur un fond orangé. La profession de l'héroine, à savoir mécanicienne, y est clairement évoquée par la combinaison qu'elle porte, la clef à molette, les pneus et la voiture. Les vampires n'en sont pas absent : les chauves souris laissent deviner ce qui nous attend.

MercyThompson2[1]

Mon avis : c'est ici la suite direct des aventures de Mercy qui nous est présenté. L'avantage est que le livre peut se lire seul car de brefs rappels sont donnés tout au long de l'intrigue pour que le lecteur ne soit pas perdu... L'ensemble est toujours aussi bien écrit. Cependant certains pourront être déroutés par le ton vraiment plus sombre qui est donné à ce tome. L'ambiance vampire/démon est plus glauque, plus sanglant. Ceux qui sont plus fan des loups garou seront plus déçus puisqu'ils restent en retrait dans ce tome. Néanmoins on reste attaché aux personnages comme Warren ou même Ben que l'on apprend à découvrir un peu plus. L'action réussit à nous tenir en haleine jusqu'à la fin, pleine de rebondissements. 

L'humour est encore présent, de façon plus subtile. Mercy l'héroine est plus que jamais celle qui sauve tout le monde sans trop vouloir en faire et la pauvre se fait bousculer de tous les côtés. La relation entre Mercy et Adam est très peu présente, ce qui est décevant.

L'auteur compense avec la découverte en profondeur du personnage de Stefan qui nous devient attachant au possible et très (trop?) sympathique pour un vampire!

La relation entre Adam et Samuel se complexifie et nous laisse aperçevoir la suite du triangle amoureux.

On attend alors la suite avec impatience...