Orgueil et préjugés est un film de Joe Wright, sorti en 2005, tiré assez fidèlement du livre de Jane Austeen. Les acteurs principaux en sont Keira Knightley et Matthew Macfadyen. 

18443358

Ce n'est pas le genre de film que j'ai l'habitude de regarder mais j'avoue que celui-ci m'a beaucoup plu!

Le résumé : L'action se déroule en Angleterre à la fin du XVIIIème siècle. Nous suivons les mésaventures de trois des cinq soeurs Bennett, une famille bourgeoise mais désargentée. Jane, l'ainée, va vivre une histoire d'amour compliqué avec le riche M. Bingley que la famille voit d'un mauvais oeil cette union. Elizabeth, la seconde, rencontre M. Darcy, meilleur ami de M. Bingley qu'elle commence par hair cordialement pour finir par tomber sous son charme. C'est leur histoire d'amour qui est le point central du film (et du livre).

18445872-2         orgueil-et-prejuges-2005-32-g

 

Mon avis : Les personnages sont haut en couleurs! M. Darcy est admirablement joué par Matthew Macfadyen. Il y campe un M. Darcy aux airs durs et arrogants mais il laisse perçvoir néanmoins une certaine faiblesse et une grande tendresse pour Elizabeth dont il tombe fou amoureux malgré des différences sociales qui les opposent...

Je ne suis pas fan de Keira Knightley mais elle joue une Elizabeth tout en nuance, forte et fragile à la fois, luttant contre ses sentiments.

Les scènes s'enchainent bien, sans longues scènes interminables. Les dialogues restent fidèles au livre, parfois au mot près! Les histoires sont entrecroisées et on ressent une véritable alchimie entre les personnages mais aussi dans les sentiments.

9272151ac73ef6d01dfdd6ee7c024d0c

La musique colle bien au film et à l'époque, traduisant une atmosphère légère et romantique.

Le tournage a eu lieu entièrement en Angleterre dans des décors naturels et ressent l'impressionnante grandeur de ces manoirs et palais des XVIIIème et XIXème siècles qui sont d'une grande beauté.

Rosings-Park

Un film qu'il faut donc regarder absolument car il reste fidèle au livre et à l'ambiance de Jane Austeen. Néanmoins il faut noter que le film simplifie à l'extrême les développements du roman. Il reste quand même un bon moment de divertissement.